Epreuves orales
du second groupe


Vous avez obtenu entre 8 et 10 de moyenne aux épreuves écrites et orales du premier groupe.

Vous êtes donc autorisé à passer les épreuves orales du second groupe, dites "épreuves de contrôle".

Après communication de vos notes, vous devrez choisir deux disciplines parmi celles qui ont fait l'objet d'épreuves écrites au premier groupe.
Ensuite, vous serez convoqué très rapidement par voie d'affichage aux épreuves de rattrapage.

La note de chaque épreuve orale est affectée du même coefficient que celle de l'épreuve écrite correspondante du premier groupe. Les résultats obtenus remplaceront ceux que vous avez eus auparavant dans les mêmes matières, à condition qu'ils leur soient supérieurs. Vous serez reçu si votre nouvelle moyenne atteint 10/20.


N'hésitez pas à contacter vos professeurs pour obtenir des conseils ou des informations.
Questionnez-les sur la durée et le contenu des épreuves orales, qui diffèrent d'une série à une autre.
Ainsi, la durée de l'interrogation, le nombre de sujets proposés, et le temps de préparation varient. Autant d'éléments à soupeser vite mais sans précipitation.


Quelles matières choisir ?

Vous avez intérêt à jeter votre dévolu sur celles où vous êtes susceptible de rattraper le plus grand nombre de points.
Souciez-vous des coefficients des diverses matières. Optez pour celles où ils sont les plus élevés. C'est le meilleur moyen de recueillir le maximum de points.
Votre stratégie doit prendre en compte vos résultats aux épreuves du premier groupe et vos capacités.
Vous avez récolté un 5/20 en mathématiques coefficient 7, alors que durant l'année scolaire vous aviez 10/20 de moyenne ? Repassez donc les maths ! L'oral est là pour vous repêcher.
Ainsi, si vous passez de 5 à l'écrit à 11/20 à l'oral de mathématiques, vous allez rattraper 7 x 6 = 42 points.
Cela dit, il est plus risqué de relever un 12/20 en histoire-géographie, même si vous étiez habitué à de meilleures notes pendant la terminale, car il est plus difficile de passer de 12/20 à 17/20 que de 5/20 à 10/20.
Vous pouvez également considérer les appréciations qui figurent sur votre livret scolaire.
L'examinateur n'a généralement pas le livret scolaire sous les yeux, mais ce dernier est examiné par le jury au moment des délibérations.



Conseils pour l'oral de
sciences-physiques

Durée : 20 minutes
Temps de préparation : 20 minutes
Coefficient : 6 ou 8 (selon votre spécialité)


"L'épreuve de contrôle est orale, de durée vingt minutes, précédées de vingt minutes de préparation. Il convient de respecter les notions, contenus et compétences exigibles du programme.
Le candidat tire au sort un sujet comportant deux questions, portant sur deux domaines de natures différentes du programme, et doit traiter les deux questions. Pour les candidats qui ont choisi l'enseignement de spécialité, une question porte sur le programme de l'enseignement spécifique et l'autre sur le programme de l'enseignement de spécialité. En fonction du contenu du sujet tiré au sort par le candidat, l'examinateur décide si l'usage de la calculatrice est autorisé ou interdit Cette épreuve a lieu dans une salle comportant du matériel de physique-chimie afin que des questions puissent être posées sur le matériel expérimental et son utilisation, sans que le candidat soit conduit à manipuler.
"

Conseils

Préparation de l'épreuve : reprendre le résumé du cours et les exercices de révisions (corrigés ici).
Il n'y a pas de liste officielle de sujets, chaque examinateur prépare ses propres exercices.
Des exemples de sujets proposés par l'académie de Lyon (à regarder, ces sujets seront repris probablement par quelques examinateurs) :
     - sujet 1 : laser - spectres RMN
     - sujet 2 : pendule - cinétique
     - sujet 3 : ondes - acide/base
     - sujet 4 : relativité - spectres IR
     - sujet 5 : ukulélé (spé) - cinétique
     - sujet 6 : Kepler - titrage

L'examinateur peut vous poser des questions sur le matériel du laboratoire : relire la fiche verrerie et les fiches matériel.

Répartir votre temps de travail sur les deux exercices.

Utiliser le questionnement proposé dans les conseils.

Même si vous n'avez pas su traiter entièrement l'exercice, montrer vos connaissances :
Par exemples,
- pour un exercice de mécanique, faire le schéma, définir le système et le référentiel faire le bilan des forces, appliquer la 2ème loi de Newton.
- pour un exercice de chimie, indiquer de quel type de transformation il s'agit (acide-base, oxydo-réduction), écrire l'équation, faire le tableau d'avancement.
- etc.

Commencez par exposer l'exercice qui vous a semblé le plus simple.
L'examinateur peut vous faire passer au tableau ou consulter vos notes : rédigez proprement.
Il est important de laisser des traces écrites de votre raisonnement.
Si vous passez au tableau, faites une présentation propre :
- partagez le tableau central en 2 avec un trait vertical,
- commencez à écrire en haut à gauche,
- utilisez des couleurs sur les schémas, soulignez vos résultats.

Les examinateurs sont bienveillants : ils peuvent vous poser des questions pour vous aider ou pour augmenter encore votre note. Ne vous inquiétez donc pas si vous n'avez pas pu répondre à toutes les questions !
Bon courage !